Mal du dos, mal du siècle…. C’est vrai. Mais le stress (au sens large) est un mal qui est de plus en plus présent et symptomatique. Parfois positif, souvent négatif, le stress est utilisé au sens très large, et, parfois, utilisé à tort.

Mais dans ce sens, quelle est la place de l’ostéopathie? Est-elle utile? Quand l’utiliser? C’est ce que nous allons voir…

stress angoisse anxiété ostéopathe ostéopathie Julien dhennin 03 20 93 75 10 Lambersart Lille Lomme

Le stress, c’est quoi?

Ce n’est pas un état mais un ensemble de réaction. Comme dit juste au-dessus, il peut avoir un effet positif en donnant un surcroît de motivation. Mais il faut comprendre qu’il se divise en:

Agent :

Une stimulation physique, mentale, sociale ou émotionnelle apparaît et il faut s’adapter Le stimulus peut être de différentes origines: prévu (examen), imprévu (accident), exceptionnel (une opération chirurgicale), mineur (une contravention), inattendu (un accident). Il peut être aussi dû à un agent extérieur (froid, pluie, médicament).

Réaction:

Dès que l’alarme sonne, le cerveau déclenche des réactions – comme l’augmentation du rythme cardiaque, la constriction des vaisseaux sanguins et la montée d’adrénaline – avec 2 objectifs: fuir ou se battre. Ces mécanismes donnent lieu à des malaises physiques et psychologiques si ils persistent : les symptômes de stress.

L’attitude:

La réaction sera proportionnelle au signal que le cerveau envoie. La perception du stimulus conditionnera donc l’intensité de la réaction. Par exemple quelqu’un de très ponctuel ne réagira pas de la même manière à un retard que quelqu’un qui est toujours en retard! Ou encore, pour reprendre l’exemple du retard, on ne réagira pas de la même manière à un contre temps lorsque l’on doit prendre le train ou lorsque l’on rejoint des amis au restaurant.

stress angoisse anxiété ostéopathe ostéopathie Julien dhennin 03 20 93 75 10 Lambersart Lille LommeCertaines personnes sont tolérantes au stress, d’autres intolérantes, voir des «  »accrocs » au stress, qui en ont besoin pour se sentir utile. Jusqu’au jour où elles sont dépassées…

De même, il peut être aiguë (un accident, décès d’un proche) ou chronique (emplois précaire, devoir s’occuper d’un parent malade). Le stress aiguë est temporaire mais peut se répéter. Le chronique dure dans le temps.

Le stress est une réaction NORMALE de l’organisme, pour se défendre. C’est lorsqu’il devient trop important ou symptomatique 

qu’il faut s’en préoccuper.

Pour gérer le stress, l’organisme va sécréter une autre hormone, le cortisol, qui a une action anti inflammatoire (phase de résistance). Parfois tout rentre dans l’ordre. D’autre fois, non, c’est la phase d’épuisement. Le corps dépense une très grande quantité d’énergie pour faire face coûte que coûte. C’est alors qu’apparaissent les symptômes physiques (douleurs, tensions musculaires, troubles digestifs, troubles du sommeil).

+ Je clique ici pour prendre rendez-vous avec Julien Dhennin

Quelle différence alors entre stress, angoisse et anxiété?

Comme dit juste au dessus, le stress est une réaction normale (tant qu’elle reste dans des limites acceptables) de l’organisme. L’anxiété, elle, est une tendance à grossir ou anticiper des événements futurs.

En général, les symptômes physiques gérés par le stress diminuent ou cessent pendant les vacances, les week-ends par exemple. En cas d’anxiété ils ont tendance à persister.

Pour « l’angoisse », il serait plus précis de parler de « crises d’angoisses ». Il s’agit manifestations physiques et psychiques ponctuels et répétés. Mais… Elles arrivent souvent dans un contexte de stress ou d’anxiété permanents.

Le problème est qu’il se forme facilement un cercle vicieux, où la crise d’angoisse va créer un climat de stress (état présent) et d’anxiété (état futur), qui sera propice à l’arrivée de nouvelles crises, etc.

Il convient donc de bien différentier ces différents cas. Tout comme la dépression, dont le terme est souvent utilisé à tort et confondu avec un état de stress, mais qui est mal géré ou mal compris. Je ne rentrerais pas dans les détails, qui sont d’une spécialité médicale, mais la dépression est une maladie. Elle est constante (on n’est pas dépressif dans certains cas: au travail mais pas à la maison). Les conséquences, prise en charge, traitements ne sont pas du tout les mêmes que pour le stress ou l’anxiété.

Quels seront les symptômes ressentis?

En revanche dans les trois cas, les symptômes ressentis par la personne sont souvent à peu près similaires. Vous ressentez peut-être ces signes…

Physiques:

Émotionnels:

  • l’agitation;
  • l’irritation;
  • l’indécision;
  • l’inquiétude;
  • l’anxiété;
  • la mélancolie;
  • la difficulté à se concentrer;

Comportementaux:

  • absentéisme;
  • isolement;
  • abus alimentaire;
  • abus de télévision;
  • perceptions négatives.

+ Je clique ici pour prendre rendez-vous avec Julien Dhennin

Que peut faire l’ostéopathie?

Une action sur des structures:

Bien souvent, les personnes sont déjà dans la phase de résistance quand elles viennent consulter. stress angoisse anxiété ostéopathe ostéopathie Julien dhennin 03 20 93 75 10 Lambersart Lille Lomme

Il faudra bien entendu prendre en compte vos symptômes d’un point de vue mécanique pour ce qui est des douleurs articulaires ou musculaires. En effet, la bonne mobilité de vos différentes pièces osseuses est indispensable pour fonctionner normalement, que l’équilibre musculaire soit respecté. Le but est d’ éviter les sur sollicitations douloureuses.

Deuxième point, vérifier que la bonne mobilité viscérale afin de soulager les symptômes digestifs. Les techniques viscérales vont stimuler la fonction du viscère traité, mais aussi soulager les tensions sur les structures environnantes.

Bien souvent, au cours de la consultation, les patients se rendent compte de leur état de tension corporel, et au fur et à mesure, un état de bien-être apparaît.

Sur des symptômes associés:

Je vais prendre comme exemple ici le bruxisme (le fait de serrer voir grincer des dents). Ce trouble fonctionnel est une réaction très fréquente chez les personnes sous stimulations stressantes. Cela va se manifester par des douleurs dans la mâchoires, sur les muscles qui s’attachent sur la tempe ou que l’on peut sentir au niveau de la joue, des usures dentaires, des maux de tête, douleurs cervicales,  etc.

Votre ostéopathe pourra intervenir, par des techniques douces et adaptées à votre état général, sur tous les symptômes liés aux bruxisme. Plus de mobilité, diminution des tensions musculaires, des douleurs situées au niveau des cervicales. Indirectement, ces améliorations seront bénéfiques sur votre qualité de vie, sur votre sommeil, ce qui supprimera déjà quelques agents nocifs du cercle vicieux instauré par des situations stressantes.

Mais, aussi et plus particulièrement, sur le système neuro-végétatif:

Votre corps fonctionne de manière autonome grâce à deux système neurologiques: orthosympathiques (système d’action) et parasympathique (plus de repos).Normalement, vos deux systèmes forment une balance équilibrée.

En période de stress, l’orthosympathique est en décharge plus marquée, devient « dominant », jusqu’à la phase d’épuisement, où il devient complètement dépassé, et incapable de jouer son rôle.

Pour simplifier, le système sympathique se situe dans des ganglions qui se localisent le long de la colonne vertébrale. Au niveau parasympathique, les ganglions se situent plus à la base du crâne, à proximité des premières vertèbres cervicales, et au niveau du sacrum / coccyx.

Pour fonctionner de manière optimale, aucun obstacle doit irriter ou perturber ces ganglions.

Par ses techniques sur la colonne, l’ostéopathe va avoir non seulement une action mécanique, mais aussi une action sur les ganglions nerveux proches de la colonne. Nous pourrons aussi utiliser des techniques dites « crânio scacrées » pour avoir une action sur les ganglions parasympathiques, mais aussi sur les glandes ayant une action primordiale sur le fonctionnement du corps (hypophyse, hypothalamus).

stress angoisse anxiété ostéopathe ostéopathie Julien dhennin 03 20 93 75 10 Lambersart Lille LommeCes deux systèmes autonomes sont aussi ceux qui régulent la fonction digestive. Nous allons ainsi améliorer le fonctionnement des viscères commandés par ces ganglions. Cela aura une action sur les symptômes digestifs, en complément des techniques directement viscérales.

En rétablissant l’équilibre, le corps pourra plus facilement sortir de la phase d’épuisement et refaire face à la phase de réaction. Nous aurons donc ici une action sur les symptômes plus « mécaniques », en complément des techniques visant à redonner la mobilité articulaire. 

En conclusion…

Grâce à ses techniques douces, et adaptées, votre ostéopathe aura une action mécanique, viscérale et neurologique. Le but est de redonner de la mobilité et donner au corps les capacités pour faire face à la phase d’épuisement. Nous donnons au corps des outils pour lui permettre de s’auto corriger. Votre santé est en vous, libérez là!

Nous voyons également la nécessité d’avoir une prise en charge globale et non centrée sur un symptôme. Surtout ici, où le stress ne sélectionne pas une zone de votre corps mais a lui aussi une action globale.

Une prise en charge pluridisciplinaire.

Comme nous l’avons déjà vu dans d’autres articles, il est parfois indispensable d’avoir une prise en charge par plusieurs praticiens pour être plus efficaces. En me consultant, nous pourrons améliorer vos symptômes physiques. Mais, il faudra peut-être envisager une consultation avec un psychologue, un coach, un sophrologue. Il faudra faire attention à l’hygiène de vie, l’alimentation, la pratique sportive. Le but sera ici de retrouver les racines du stress, anxiété ou autre, et aussi de trouver des solutions quotidiennes pour faire face à votre stress et lui donner un sens positif.

+ Je clique ici pour prendre rendez-vous avec Julien Dhennin

 

stress angoisse anxiété ostéopathe ostéopathie Julien dhennin 03 20 93 75 10 Lambersart Lille Lomme

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *